Question-réponse

Comment passer le permis de conduire quand on a un handicap ?

Vérifié le 12 octobre 2022 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Vous avez un handicap et vous voulez passer le permis de conduire ? C'est possible si vous êtes reconnu apte par un médecin agréé lors d'une visite médicale. Les épreuves de l'examen du permis sont aménagées selon votre handicap : physique (mobilité réduite), auditif (sourd ou malentendant), troubles dys...

Vous devez remplir les 2 conditions suivantes pour pouvoir vous inscrire à l'examen du permis de conduire :

Contactez le service chargé localement des examens du permis de conduire : direction départementale interministérielle (bureau de l'éducation routière) ou préfecture.

Ce service vous indique les aménagements dont vous avez besoin pour apprendre à conduire et les auto-écoles qui donnent des cours avec ces aménagements.

Vous pouvez aussi demander les dates des sessions spécialisées pour vous présenter aux épreuves du permis.

  • Des sessions sp√©cialis√©es sont pr√©vues au moins 2 fois par an pour passer les √©preuves de l'examen du permis de conduire.

    Un interprète en langue des signes peut vous assister.

    Vous pouvez aussi bénéficier d'un dispositif de communication adapté de votre choix.

    L'épreuve théorique (code) dure 1h30.

    Un temps supplémentaire peut être accordé lors de l'épreuve pratique en cas de difficultés pour communiquer.

  • Lors de l'√©preuve pratique, vous pouvez √™tre assist√© par un expert ou un accompagnateur.

    L'inspecteur peut vous proposer de commencer l'examen par les questions et les vérifications techniques portant sur l'extérieur du véhicule.

    Un temps supplémentaire peut vous être accordé en cas de difficultés de mobilité.

    Si un véhicule à double commande adapté aux personnes handicapées est utilisé, il doit remplir les conditions suivantes :

    • Avoir √©t√© mis en circulation depuis 10 ans maximum, sauf exception
    • Avoir des √©quipements sp√©cifiques¬†: double-commande de freinage, r√©troviseurs suppl√©mentaires √† l'ext√©rieur et √† l'int√©rieur si le v√©hicule le permet, double-commande de direction (volant)
  • Vous pouvez passer le code dans des s√©ances am√©nag√©es √† condition de fournir l'un des 3 justificatifs suivants :

    • Reconnaissance de qualit√© de travailleur handicap√© (RQTH) ou reconnaissance de handicap obtenue aupr√®s de la maison d√©partementale des personnes handicap√©es (MDPH) et un diagnostic de dyslexie et/ou de dysphasie et/ou de dyspraxie
    • Reconnaissance d'am√©nagements aux √©preuves nationales de l'√©ducation nationale pour troubles de l'apprentissage du langage √©crit, du langage oral et/ou √©crit et/ou de l'acquisition de la coordination
    • Certificat m√©dical d√©livr√© depuis moins de 6 mois attestant d'un trouble sp√©cifique du langage et/ou de la lecture et/ou de l'acquisition de la coordination et n√©cessitant un am√©nagement des conditions de passage de l'√©preuve th√©orique g√©n√©rale
  • Renseignez-vous aupr√®s du service charg√© localement des examens du permis de conduire¬†: direction d√©partementale interminist√©rielle (bureau de l'√©ducation routi√®re) ou pr√©fecture.

  √Ä savoir

si vous ma√ģtrisez mal le fran√ßais, vous pouvez faire appel √† un traducteur-interpr√®te agr√©√© aupr√®s d'une cour d'appel, √† vos frais. Pr√©cisez dans votre demande de permis de conduire que vous ma√ģtrisez mal le fran√ßais.

√Čpreuve th√©orique (code)

Le passage du code est gratuit si vous remplissez les 2 conditions suivantes :

  • Vous avez un avis m√©dical sur votre aptitude √† la conduite compte tenu de votre handicap
  • Vous avez l'obligation de faire des visites m√©dicales p√©riodiques apr√®s l'obtention du permis

Dans les autres cas, vous devez payer 30¬†‚ā¨.

L'auto-école peut facturer des frais d'accompagnement à l'épreuve théorique du code.

√Čpreuve pratique

Les tarifs sont libres et varient selon les auto-écoles.

La prestation de compensation du handicap (PCH) peut financer en partie les leçons de conduite.

Si le permis de conduire est nécessaire pour votre projet professionnel, vous pouvez demander une aide financière aux organismes suivants : Agefiph, Fonds pour l'insertion des personnes handicapées dans la fonction publique (FIPHFP) ou CDAPH de votre département.

Vous pouvez également vous renseigner auprès de votre maison départementale des personnes handicapées (MDPH).

Le permis est délivré sur avis médical favorable.

Le médecin prescrit une durée de validité en fonction du handicap.

  • Si le handicap n'est pas stabilis√©, la dur√©e de validit√© du permis est limit√©e.
  • Si le handicap est stabilis√©, la dur√©e de validit√© du permis peut √™tre permanente.

 √Ä noter

les éventuels aménagements qui vous permettent de conduire sont indiqués sous forme de codes sur votre permis de conduire.